Comme ils sont émotionnellement liés à leur propriété, les vendeurs oublient souvent un facteur important lors de la vente : la dépréciation. Qu’elle soit physique, fonctionnelle ou économique, elle influencera certainement la valeur marchande déterminée lors de l’évaluation, et par le fait même, le prix de vente.

 

Voici quelques exemples des différents types de dépréciation:

  • Physique : C’est une perte de valeur causée par l’usure normale d’une propriété, par exemple : la robinetterie, la toiture, les drains de fondation, etc. Ces pertes physiques peuvent s’avérer curables, c’est-à-dire qu’elles peuvent retrouver leur valeur suite à un entretien ou une réparation. Toutefois, elles peuvent aussi être incurables, ce qui implique un non retour sur investissement. Par exemple, des rénovations coûteuses sur votre propriété ne vous redonneront jamais la totalité du montant investi.
  •  

  • Fonctionnelle : C’est une perte d’utilité. Par exemple, lors d’une auto-construction, si des divisions ont été faites, elles peuvent occasionner des problèmes de fonctionnalité. Comme dans le cas d’un escalier trop bas ; où une personne de grande taille aurait à se pencher constamment pour éviter de toucher le plafond.
  •  

  • Économique : C’est un zonage désavantageux. Par exemple, si votre propriété est située dans un quartier résidentiel, mais que l’arrière du terrain est bordé par une autoroute, le bruit pourrait nuire aux futurs résidents. Ou encore, si vous résidez près d’une industrie, les odeurs et les bruits qu’elle engendre pourraient nuire eux aussi.

 

Le contraire de la dépréciation : l’appréciation

Certains facteurs tels que la proximité des transports communs, des hôpitaux, des écoles ou même des grands magasins peuvent, à l’inverse, générer une appréciation.
 

En conclusion

L’important ? Mettre de côté votre attachement pour la demeure pour établir un prix basé sur une évaluation juste, honnête et rationnelle.

 

Vous avez des questions suite à cette chronique ou vous désirez en savoir plus? N'hésitez pas à communiquer avec moi. Patrick Lapalme: un but, une passion, VENDU!

450-759-3008     450 499-5544 / 514 819-5544

 

 

Crédits photo: Freepik

Par Patrick Lapalme